Coquilles


Deux grande lignes pour ces coquilles :

Les “Telluriques” avec des terres chamottées, des grès blancs, gris ou noirs, où je joue avec les contrastes entre intérieur et extérieur, brillant et mat. J’aime que l’on voit la terre brute, chamottée, ni tournée, ni lissée, travaillée avec ses fissures à la limite de la rupture.

Les ” Végétales”, avec du grès noir ou de la porcelaine, parfois les deux, avec des effets végétaux très délicats, rappelant les boutons de pivoines naissants, des feuillages…