Coquilles

Monde minéral et monde végétal, mes sources d’inspiration. Toutes mes recherches reposent dans l’assemblage de ces deux éléments. La forme se doit d’être pure pour laisser la matière s’exprimer, j’ai choisi les volumes arrondis pour leur douceur, travaillés par estampage.

 Monde minéral 

Mes coquilles aux extérieurs de grès bruts et fissurés, parlent de la minéralité fragile. Mon travail d’harmonie colorée s’exprime dans le choix des terres travaillées et dans les émaux déposés dans ces terres. Enfin comme de petites perles, un chemin de chamotte vient jouer avec les grès blanc, bruns ou gris.

Monde végétal

C’est en « chiffonnant », en plissant, les grès et les porcelaines, en travaillant ma terre comme j’ai modelé le textile autrefois, que les feuillages ou les boutons de pivoine naissent sous mes doigts.

Mon travail de céramiste, c’est finalement le mariage entre forces telluriques et éclosions végétales, entre évènements naturels des plus lents aux plus éphémères.

Texte Olivier Loup-2020